Les flexibles peuvent être testés soit dès leur fabrication, soit périodiquement afin de répondre notamment à la norme EN 12115. Dans les 2 cas, avec le banc de testage de DFH, votre flexible sera accompagné d’un certificat issu du banc et enregistré informatiquement pour une vraie traçabilité.

La procédure de test est la suivante :

  • Le flexible doit être propre et nettoyé de tout produits chimiques ou autres nuisibles pour la santé
  • Avant toute épreuve hydraulique, le flexible sera soumis à une inspection visuelle par un technicien DFH permettant de détecter des déformations ou dégâts matériels. Si un défaut majeur est constaté, le test ne pourra pas avoir lieu.
  • Le flexible est ensuite placé dans le banc au moyen des raccords appropriés. Avant la mise sous pression, le diamètre extérieur et la longueur totale sont notés.
  • Le flexible est amené à la pression d’épreuve, soit 1,5 fois la pression de service (d’autres coefficients multiplicateurs peuvent être utilisés selon les demandes). Une fois la pression atteinte, celle-ci doit être maintenue pendant une durée minimum de 5 minutes (plusieurs cycles peuvent être réalisés selon les demandes du client).
  • Si après 5 minutes la pression indiquée est identique à celle de l’épreuve, il n’y a pas de fuite, le flexible est donc étanche. Il reste à contrôler l’allongement et le diamètre extérieur du flexible.
  • Si aucune anomalie n’est constatée par le technicien DFH, déformation continue, fuite, déformation anormale partielle, etc…, le certificat est établi.
  • Sur demande, pour un flexible neuf, le numéro d’identification du test peut être gravé sur la jupe du flexible, et pour un flexible en contrôle périodique, il peut être pourvu d’une plaquette d’identification reprenant le numéro d’identification du test.

Un dépannage en urgence ?
Contactez-nous sans plus attendre.

Nous contacter